Digiwatch Octobre 2020 : veille SEO et SEA

Vous retrouverez dorénavant une fois par mois les informations qui ont secoué le petit monde du Search : nouveaux produits ou services, mises à jour, tendances, nous résumons pour vous en un article les actualités en référencement naturel et payant qu’il ne fallait surtout pas manquer.

digiwatch - octobre 2020

LA VEILLE SEO

Si aucune mise à jour majeure n’a été annoncée en octobre, d’autres événements ont secoué le petit monde du référencement.

Des bugs en cascades sur l’indexation

En octobre, vous avez peut-être constaté la disparition de certaines de vos pages de l’Index de Google. Du jour au lendemain, des URL parfois stratégiques ont été supprimées sans raison. Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas subi de pénalité : c’est simplement lié à un bug sur l’indexation qui a concerné l’ensemble des sites explorés et indexés par Google.

De nombreux éditeurs de sites ont tenté de compenser ces désindexations involontaires grâce à Google Search Console. La fonctionnalité présente dans l’outil « Inspection de l’URL » pour demander l’indexation d’une page a été suspendue mi-octobre pour une durée indéterminée.

Ce dysfonctionnement a officiellement été reconnu le 2 octobre 2020 par un tweet du compte officiel @searchliaison. Mi-octobre, ces bugs auraient été résolus à 99% (si on en croit Google). Ils nous rappellent la masse pléthorique d’informations à laquelle sont confrontés les robots des moteurs de recherche au quotidien, et les prouesses techniques qui permettent aux internautes de trouver votre site parmi des centaines de milliards de pages web et documents.

Google passe au HTTP2

L’hyperText Transfert Protocol (HTTP) est le protocole de transfert hypertexte qui gère la transmission d’informations entre un serveur web et un navigateur. Créé en 1997 (avant l’apparition de Google), le protocole HTTP/1 a très bien rempli son rôle pendant près de deux décennies. Mais les informations et les fonctionnalités proposées sur les sites web n’ont cessé de se multiplier au fil des ans, rendant le HTTP/1 obsolète.

Approuvé en 2015, le protocole HTTP/2 est à la fois plus rapide et sécurisé. Il répond pleinement aux enjeux du web et des nouvelles technologies de création des sites web. Il a rapidement été adopté par les plus grands navigateurs, et plus progressivement par les principaux services d’hébergement de sites web depuis plusieurs années.

Google s’y met enfin aussi en 2020, en annonçant que son robot d’indexation allait commencer à crawler à partir de novembre certains sites selon le protocole HTTP/2. Si aucun gain particulier n’est à attendre pour votre positionnement, cette évolution permettra d’optimiser la phase d’exploration.

Votre site supporte-t-il le HTTP/2 ? Vous pouvez essayer l’outil de test KeyCDN.

Le développement des Stories Web

Google ne cesse de faire évoluer sa page de résultats par petites touches, modifiant sans même que nous nous en rendons compte nos habitudes de recherche. Dernière nouveauté en date ? Les Stories Web, un nouveau format de narration qui s’appuie sur les images. Elles se présentent sous la forme d’un diaporama associant un visuel et un court texte. Affichées en première page (sous un format qui évoque celui d’une Position 0), ou dans Google Images, les Stories Web peuvent être présentées dans une grille qui occupe une place plus importante.

Crédit photo : Google

Ce nouveau format de présentation est réservé pour l’instant aux Etats-Unis, mais nous pouvons d’ores et déjà nous y préparer : cela devrait finir par arriver en France !

LA MISE À JOUR DES GUIDELINES DE GOOGLE

Depuis plusieurs années, Google publie ses consignes générales destinées aux quality raters, des collaborateurs qui contribuent à l’amélioration de la pertinence des résultats en analysant les documents et URL renvoyés pour de nombreuses requêtes. Elles ont été mises à jour le 14 octobre 2020. Plusieurs notes ont été ajoutées pour apporter des informations complémentaires.

Le principal ajout porte sur une évolution du regard porté sur les dictionnaires et les encyclopédies, considérés comme particulièrement pertinents pour les requêtes dont l’intention de recherche peut être traduite par « qu’est-ce que c’est ou « qu’est-ce que cela signifie ».

Cette mise à jour confirme aussi que les notations des quality raters de Google n’affectent pas directement les résultats de recherche. Elles servent uniquement à mesurer la performance du moteur de recherche sur un large volume de requêtes. De quoi mettre fin à certaines rumeurs ou légendes urbaines !

D’autres évolutions mineures sont aussi intégrées, et les exemples ont été développés pour une meilleure compréhension.

Une nouvelle dose d’intelligence artificielle

Durant son événement Search On 2020, Google amis l’accent sur le développement de l’usage de l’intelligence artificielle. L’algorithme BERT traiterait par exemple la quasi-totalité des requêtes en anglais, alors qu’il ne concernait que 10% d’entre elles à son lancement.

Ce développement du deep learning permet entre autres de mieux traiter les requêtes mal orthographiées ou incomplètes. Cet algorithme de compréhension des requêtes intègre plusieurs centaines de millions de paramètres.

Focus exclusif sur la version Mobile en 2021

La mise à jour Mobile-First avait fait couler beaucoup d’encre (ou plutôt avait fait tapoter beaucoup de claviers) il y a quelques années. Ce long processus connaîtra – si tout va bien – son avènement en mars 2021. John Mueller a annoncé qu’à partir de cette date, les sites uniquement disponibles en version Desktop seront purement ignorés ! Vous devrez donc vous assurer que la version mobile de votre site est celle qui contient absolument tous les éléments que vous souhaitez voir indexer, aussi bien en termes de contenus que de menus et d’éléments de navigation. Vous devrez aussi vous assurer de ne pas avoir de problèmes de compatibilité mobile, qui pourraient encore plus pénaliser votre site qu’actuellement.

LA VEILLE SEA

Quelques nouveautés ont été aussi constatées côté Search Engine Advertising en octobre 2020.

Des Insights à ne pas manquer

Nous vous proposons quelques données clés pour comprendre les tendances actuelles et anticiper les attentes de vos clients.

  • Près de 46% des acheteurs français ont indiqué qu’ils feraient davantage leur shopping en ligne que pour les saisons précédentes (Ipsos)
  • Près de 46% des cyberacheteurs envisagent de se rendre en magasin avant un achat en ligne pour voir un produit, faire appel au SAV ou obtenir des conseils d’un conseil (Médiamétrie – 2nd trimestre 2020)
  • 50% des utilisateurs seront moins susceptibles d’acheter auprès d’une marque s’ils ne sont pas satisfaits de l’expérience web/app de celle-ci. (Source : Userzoom)
  • 60% des utilisateurs de YouTube déclarent avoir acheté un produit d’une marque après l’avoir vue sur YouTube (Think with Google, mai 2020).

Le digital occupe une place de plus en plus importante, et devient un élément central de l’expérience client. La vidéo se révèle être un levier publicitaire de plus en plus puissant. La crise sanitaire a aussi modifié les comportements.  Entre mai et juin 2020, 17% des Français ont par exemple acheté des articles de mode exclusivement en ligne, contre 3% sur la même période en 2019 (Médiamétrie – 2nd trimestre 2020).

Google Shopping en partie gratuit

Google Shopping est devenu en partie gratuit pour les e-commerçants depuis la mi-octobre 2020.

Le but est d’aider les détaillants à gagner des clients, qu’ils fassent de la publicité ou non.

Ainsi, les résultats de recherche de l’onglet Shopping mettront d’abord en avant les annonces payantes, puis en-dessous les annonces gratuites.

Le rapport sur les performances des clics gratuits est disponible dans Merchant Center.

Plusieurs informations sont proposées : au global, par produit, par marque ou par catégorie. Vous pouvez ainsi apprécier l’efficacité de votre flux et de votre offre commerciale.

Un nouveau rapport d’analyse des enchères pour Google Ads

Le rapport d’analyse des enchères évolue. Il permet maintenant de visualiser les informations dans le temps et de pouvoir comparer différentes périodes

Avant :

Après :

Une nouvelle version de Google Analytics

Depuis 2005, Google Analytics est devenue une solution indispensable à de nombreux éditeurs de sites web. Les nombreuses données transmises et compilées apportent des informations essentielles pour connaître avec précision les sources d’acquisition de votre trafic, pour identifier les axes de réussite et de progression permettant d’améliorer votre taux de conversion. Au fil des années, elle a adopté de nouvelles fonctionnalités et a connu des refontes de son interface.

À la fin du mois de juillet 2020, Google a annoncé une mise à jour majeure pour sa solution incontournable. Accompagnant le mouvement de fusion entre web et mobile, Google Analytics propose une nouvelle vue qui fusionne les données sur les applications mobiles et le site web. Une interface repensée et de nouvelles mesures permettent de mieux comprendre les comportements des utilisateurs d’un support à l’autre, identifier les canaux et les parcours les plus performants.

Calcul de la probabilité de churn (perte de clientèle) – Crédit Photo : blog.google.com

La connaissance du client est placée au cœur de cette nouvelle interface, activée par défaut pour les nouveaux utilisateurs. Vous souhaitez créer et configurer une nouvelle propriété Google Analytics et profiter de ces nouvelles fonctionnalités ? Digimood propose des prestations clés en main.