Google Actualités : Une évolution majeure dans l’indexation des Actualités dans le Search

Depuis la mise en place de la nouvelle interface « publishercenter.google.com » en décembre pour les demandes d’inclusion dans Google Actualités, le petit monde des éditeurs de sites d’actualité est en ébullition. La raison ? Une nouvelle interface et un flou artistique sur le traitement des sites nouvellement inclus au moteur. Twitter et les forums de Google grouillent d’éditeurs de sites manifestant leur mécontentement face à l’ajout de leur site dans « Google Actualités », mais sans en percevoir concrètement les effets. À noter : il est possible pour les éditeurs Google Actualités de lister les pages de leur site étant incluses dans le moteur avec une requête de type inurl : ndd.tld dans l’onglet « Actualités ». À ce jour, certains éditeurs s’inquiètent que cette dernière ne retourne aucun résultat, malgré l’acceptation de leur site sur le moteur.  

Une nouvelle interface seulement pour l’inclusion dans l’app Google News

 La présentation de cette nouvelle interface étant assez claire, elle se suffit à elle-même : “Launching a new Publisher Center“. Cela dit, j’ai noté un passage à souligner : « Content for News will now come directly from the web, just as it does for Search. ». Le message semble explicite : en ce qui concerne le Search, ce sera un algorithme qui détectera si un article est qualifié en tant qu’actualité ou non. En suivant ce postulat, l’inclusion du site sur l’app Google News ne sera plus une obligation pour apparaître dans le Search. Différents échanges avec les équipes de Google Actualités confirment cela. Les sites inclus dans la nouvelle interface seront visibles uniquement dans l’app Google News. Et le traitement de ces derniers au sein du Search reste à clarifier. On notera par ailleurs que la visibilité sur l’app de Google est extrêmement réduite pour les petits éditeurs (pour ne pas dire « nulle »). Pour résumer :

  • Les sites déjà présents dans Google Actualités ne sont pas touchés par ces modifications,
  • Les sites nouvellement inclus ne sont pas visibles via les « encarts News » au sein du Search,
  • Le « Content for News will now come directly from the web, just as it does for Search », semble ne pas être effectif pour le moment.

 

Comment fonctionne l’inclusion dans Google Actualités ?

Aujourd’hui pour apparaître dans Google Actualités il faut avoir été préalablement sélectionné par les équipes du moteur. Un processus d’inscription existe et permet à ces dernières de « valider manuellement » les sites d’actualités. Ce système est en place depuis la création du système en 2002 et n’a pas beaucoup changé depuis. Ce que l’on voit maintenant avec le message de Google précité, semble être une grande évolution. C’est peut-être l’ouverture de Google Actualités à tous les sites Web indexés par le moteur de recherche. En suivant ce postulat, exit donc le processus d’inscription et la validation manuelle. Le lancement de ce nouveau système de sélection devait donc inclure une modification profonde du Search. En effet, si Google devient capable de sélectionner directement les sources d’informations dans son algorithme principal, cela modifierait profondément toutes les requêtes liées aux Actualités. À ce jour, rien de nouveau pour le Search… Affaire à suivre…  

La suppression de la sélection humaine, un risque par rapport aux « fake news » ?

La sélection des sites inclus dans Google News visait à mettre en avant des sites de qualités qui répondent – aux yeux des équipes de Google – à des critères de « design », aux critères éditoriaux et aux dispositions légales propres à chaque pays. En supprimant ce facteur sélectif « humain », une grande partie de la charge pèsera sur des algorithmes, autant dire que Google, s’il suit ce chemin, devra faire face à un vrai challenge. Bien évidemment, le mode de sélection actuel de Google n’évite pas les dérives des « fake news » et le « spam » sur Google Actualités. Mais la supervision d’une sélection limitée de sites Web et la radiation relativement rapide des sites qui enfreignent les règles permettaient, jusqu’à aujourd’hui, d’avoir un panel de sites qu’on peut juger subjectivement comme étant assez qualitatifs. À ce jour, mes actions me mènent à constater que les critères d’inclusion restent les mêmes : la qualité des contenus, la présence des éléments classiques de contact, d’équipe éditoriale, etc. Le procédé d’analyse on-site ne semble pas avoir changé non plus : 8 à 10 personnes de Google qui examinent le site pour le valider (ou non)… Le changement est donc survenu ailleurs et une zone de flou est bien présente.  

Quid des sites déjà inclus ? 

 À ce jour, les grands gagnants de ce changement semblent être les sites inclus via l’ancien système qui ne voient aucune nouvelle concurrence arriver. Pour celles et ceux qui souhaitaient investir dans un site Google News prochainement, il serait bien avisé de repousser cette décision. Nous aurons certainement plus de visibilité dans les prochaines semaines sur la question.  

Pour combien de temps ?

Google va devoir trancher et choisir une option :

  • revenir à un ancien système en incluant dans la partie News du Search les sites nouvellement ajoutés,
  • ouvrir à tous les sites indexés sur Google Search la possibilité d’apparaître dans les News* .

L’année 2020 marquera très probablement un tournant dans la gestion des actualités et il est possible que ces modifications bouleversent profondément la visibilité de nombreux sites sur Google. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter. * L’inclusion dans la partie News du Search, signifie avoir l’opportunité d’apparaître dans les espaces prévus à cet effet dans les résultats naturels de Google (Box News notamment).