Recherche vocale : quels changements pour le SEO ?

Préparez-vous ! 2020 sera une nouvelle année pleine de nouveautés qui impacteront aussi le SEO. Bien que déjà installée dans nos salons et faisant partie intégrante de nos habitudes quotidiennes, l’enceinte connectée et plus particulièrement la commande vocale compte bien étendre son éventail de possibilités et surprendre ses utilisateurs dans les mois à venir. Installez-vous confortablement, nous allons voir ensemble comment la révolution numérique de la voix pourrait bien impacter le référencement et comment bien s’y préparer !

L’assistant vocal, un outil qui monte en puissance

L’assistant vocal est un système permettant d’interagir avec un utilisateur afin de lui délivrer un service engendré par une requête orale. L’assistant, une fois activé par un système de reconnaissance vocale, est en mesure de répondre aux questions de l’internaute instantanément, grâce aux premiers résultats des moteurs de recherche. D’abord intégrée aux smartphones, la commande vocale s’est invitée ces dernières années dans nos salons par le biais des enceintes connectées comme la fameuse Google Home, Alexa d’Amazon ou encore Cortana de Microsoft, qui aurait aujourd’hui atteint un niveau d’anglais comparable à celui de l’Homme. La commande vocale gagne petit à petit du terrain dans notre quotidien et ne se limite plus à demander à Google « quel temps fera-t-il demain ? ». L’heure est au verrouillage des portes de sa maison, à la modification de la température intérieure, la fermeture des volets et même au paiement par la voix. BMW et son Dragon Drive vous aident désormais à trouver le stationnement le plus proche, par simple demande orale. Imaginez alors toutes les possibilités de ce système qui s’offrent à tous et plus particulièrement aux entreprises… E-commerçant, l’heure est donc venue de mettre à jour votre site !

Comment la recherche vocale impacte-t-elle le SEO et quels changements apporter à vos contenus ?

De nombreuses études prévoient qu’en 2021, une recherche sur deux sur le web sera effectuée par commande vocale. Dernièrement Adobe a publié une étude affirmant une fois de plus, combien l’assistant vocal continu d’étendre son potentiel. Tour d’horizon des bonnes pratiques pour se positionner sur les requêtes à haut potentiel de la recherche vocale.

  • Les données structurées Speakable : La section Speakable permet d’identifier les parties d’un article ou d’une page Web qui s’adaptent le mieux à la lecture via l’assistant vocal. Le balisage offre ainsi la possibilité à Google de reconnaître facilement le contenu à lire à haute voix. Il est conseillé cependant d’insérer la balise sur certains points importants du texte et non sur la totalité de la page concernée.
  • Favoriser les questions : nous vous conseillons d’optimiser votre contenu de façon à apparaître dans le bloc PAA « People Also Ask ». En effet, la commande vocale n’est pas utilisée de la même manière qu’une recherche classique sur le web. Quand un internaute tapera « chaussure tendance 2020 » sur Google, il formulera à la Google Home « Ok Google, quelles sont les futures tendances chaussures ? ». Pour cela, la règle d’or est de se mettre à la place de l’utilisateur et de se demander à quelle question le client a-t-il besoin que l’on réponde ?
  • Viser la position zéro : La position zéro est une réponse concise pour l‘internaute affichée en haut des pages de résultat. Son but est d’apporter une réponse brève à l’utilisateur en résumant les grandes lignes d’un article. C’est cette partie qui sera lue par l’assistant vocal, il est donc important d’optimiser son contenu de sorte à viser cette position stratégique.

  • Favoriser la longue traîne : nous l’avons vu, la recherche orale transforme la façon de formuler une requête. Ainsi, elle favorise les requêtes longues, détaillées, sous forme de phrases et surtout de question. Il faudra orienter votre contenu vers un langage plus « oral » et « naturel » en visant la longue traîne.
  • Les recherches vocales, et l’utilisation du mobile en général, favorisent les requêtes dites « localisées ». En effet, lorsque l’on tape « restaurant italien » en se trouvant à Paris et qu’on propose à Google la même requête en vacances dans le sud de la France, les résultats sont complètement différents. Il est donc primordial pour les entreprises de mettre à jour leur fiche Google My Business afin de ne pas manquer une occasion d’être cité par l’assistant vocal en fonction de l’emplacement géographique des potentiels clients.
  • Testez par vous-même : l’assistant vocal est encore nouveau dans le monde du référencement, le meilleur moyen de vous rendre compte du potentiel de cet outil sera de tester par vous-même et d’en analyser les résultats…

Vous l’aurez compris, les assistants vocaux n’ont pas fini de surprendre les internautes en leur offrant une meilleure expérience utilisateur, à nous de nous adapter à ses avancées !