Analyse de l’évolution de votre trafic SEO

Votre audience repose sur plusieurs leviers : parmi les sources les plus génératrices de visites, le référencement naturel joue souvent un rôle central. Dans le cadre de l’analyse de l’historique SEO de votre site, nous étudions avec attention l’évolution de votre trafic SEO.

Une comparaison rendue difficile par la saisonnalité

De nombreux secteurs d’activités sont soumis à une saisonnalité. Par exemple, les recherches associées au mot camping progressent fortement dès l’arrivée des beaux jours, à partir d’avril. Elles atteignent leur apogée en juillet, avant de décroître fortement dès le milieu du mois d’août.

Par ailleurs, de fortes variations se produisent aussi sur des temporalités plus courtes, hebdomadaires ou mensuelles. Ainsi, en fonction de la typologie de vos visiteurs et de votre secteur d’activités, vous pouvez constater des différences qui se répètent d’une semaine à l’autre : l’audience de votre site peut se révéler deux fois plus faible un dimanche qu’un jour de la semaine et peut traditionnellement atteindre son optimum le lundi.

L’analyse de l’évolution d’un trafic SEO n’est pertinente qu’en comparant des périodes similaires : on ne peut pas comparer l’audience d’un lundi avec le trafic d’un dimanche, ou le trafic d’un mois de décembre avec celui d’un mois de juillet. Dans le cadre d’un site récent, ne disposant pas du recul nécessaire, un coefficient correcteur est appliqué pour gommer l’impact de la saisonnalité.

Quelles conclusions tirer d’un trafic SEO en évolution ?

Quand nous réalisons un audit SEO, nous nous appliquons à identifier les causes profondes d’une évolution statistique, en écartant les facteurs exogènes potentiellement à l’oeuvre. Ainsi, une chute ou une hausse soudaine peut être provoquée par un changement de comportement des internautes.

Par exemple, des événements géopolitiques peuvent pousser des internautes à cesser brutalement de privilégier une destination au profit d’une autre. Ainsi, une agence de voyages positionnée sur un pays en disgrâce verra son trafic chuter, tandis qu’une autre spécialisée sur une destination bénéficiant d’un report de touristes verra son audience progresser. Or, ni l’une ni l’autre ne peuvent imputer ces variations à une progression ou un recul de leur référencement naturel.

Un facteur d’analyse réellement pertinent ?

Considéré isolément, le trafic SEO ne permet pas toujours de valider ou infirmer formellement la portée d’une visibilité sur les moteurs de recherche. Pour gagner en pertinence, il doit être couplé à d’autres données, comme un volume d’expressions positionnées sur les premières pages de Google ou un suivi précis d’un portefeuille de mots-clés.

Le trafic SEO représente néanmoins un indicateur de performance important. Il permet de mesurer la performance des actions de référencement naturel entreprises, en permettant par exemple le calcul d’un coût par visite SEO. Le taux de conversion par visite SEO, quant à lui, offre des informations utiles sur la capacité d’un site à remplir les objectifs qui lui sont attribués. Comparé au taux de conversion des autres sources de trafic, il valide aussi indirectement votre stratégie de mots-clés.

Si l’amélioration du trafic issu des moteurs de recherche est l’un des objectifs de toute campagne SEO, nous devons analyser cet indicateur à la lumière d’autres éléments

Découvrez aussi :