L’identification des erreurs serveurs et leur impact SEO

Dans le cadre de notre crawl de site, complété par une analyse détaillée de vos logs serveurs, nous sommes en mesure d’identifier les erreurs serveurs pouvant générer des déperditions de référencement. Nous vous apportons alors les éléments nécessaires à la résolution des problèmes en cours.

Quelles sont les erreurs serveurs ?

Le terme d’erreur n’est peut-être pas le plus adapté, car il ne fait que préciser un cas particulier qui s’inscrit dans la logique des codes de statut HTTP. Ces codes permettent de déterminer le résultat d’une requête, qui peut dans certains cas être une erreur. Voici les codes HTTP les plus courants :

  • 200 : succès de la requête (tout va bien, vous répondez favorablement à la requête de l’internaute ou du googlebot)
  • 301 : redirection permanente (vous informez le client ou le robot que le contenu a définitivement changé d’adresse)
  • 302 : redirection temporaire (contrairement à la 301, vous stipulez que le changement n’est que provisoire)
  • 403 : accès refusé (le client, navigateur ou robot d’indexation, se voit interdire l’accès au contenu)
  • 404 : page introuvable (le contenu disponible à cette adresse est introuvable, il peut s’agir d’un problème temporaire ou définitif)
  • 410 : page définitivement supprimée (en anglais, le terme “gone” signifie que le contenu est parti pour de bon).
  • 500 et 503 : erreurs serveurs (500 correspond à une erreur interne – inconnue – au serveur, 503 détermine une erreur qui a une explication)

404

Une telle progression des erreurs 404 aura forcément un impact sur le référencement de ce site

Certaines de ces erreurs peuvent impacter votre référencement naturel plus ou moins durablement. Par exemple, une erreur 500 ou 503 interrompt brutalement le crawl du googlebot. De trop nombreux incidents émaillent son parcours et finissent par réduire le temps de crawl alloué à votre site : or, un site moins souvent visité est un site en perte de vitesse sur Google.

Comment identifions-nous les erreurs éventuelles ?

Lors de notre audit, nous sommes sensibles à plusieurs situations potentiellement à risque. Nous nous assurons déjà que vos différentes pages renvoient les bons codes HTTP à Google. En effet, une page peut afficher un contenu à l’écran alors qu’elle renvoie au robot d’indexation un code 404, le laissant penser que le contenu est introuvable.

Nous contrôlons aussi la proportion d’erreurs 404 et d’erreurs 500 et, en nous basant sur toutes les informations collectées via un crawl complet de votre site, nous vous fournissons les informations nécessaires à leur correction. Vous pourrez ainsi partir sur des bases saines pour améliorer votre indexation et votre visibilité en première page de Google.

Search Console vous renseigne sur les erreurs d’exploration. Une analyse complémentaire est néanmoins requise.

Découvrez aussi :