Les bonnes pratiques en vigueur en netlinking

Les optimisations off-site peuvent tout autant faire l’objet de pénalités de Google, si vous ne respectez pas les règles déontologiques définies par le moteur de recherche. Nous validons votre stratégie et nous vous accompagnons dans votre référencement naturel par un audit netlinking complet.

Evaluation du risque de sanction Google Penguin

La première apparition de Google Penguin date de 2012. L’objectif ? Empêcher que des sites trichent sur leur popularité en recourant massivement à des liens frauduleux, non acquis naturellement. Depuis, de nombreux déploiements sont venus régulièrement rappeler à l’ordre les éditeurs de sites ne respectant pas les exigences de Google.

Nous évaluons le risque de sanction Google Penguin et vous soumettons, si nécessaire, les conseils pratiques pour éloigner le spectre d’une pénalité.

D’autres pénalités peuvent aussi toucher ponctuellement votre référencement naturel. Par exemple, lorsque des collaborateurs de Google identifient des réseaux de sites proposant d’héberger des liens optimisés pour le SEO dans leurs pages, ils peuvent sanctionner tous les sites qui y ont eu recours et leur faire perdre des positions précieuses.

Analyse des sources de liens

Les sources de liens d’un site web sont multiples. Les annuaires et sites de publication d’articles (plus communément appelés sites de communiqués de presse) ont un temps tenu le haut du pavé avant d’être touchés par les mises à jour de Google.

D’autres sources de liens peuvent aussi être visées par les webmasters, des journaux en ligne aux blogs, en passant par les forums, sans oublier les partenariats d’échanges de liens avec des sites similaires ou, le plus souvent, complémentaires.

L’agence Digimood valide vos sources de liens, s’assure d’une diversité suffisante et d’une représentation dans une juste mesure des sources les plus sujettes à polémique.

Chaque dossier SEO est traité avec une approche personnalisée

Contrôle des échanges de liens réciproques

Les échanges de liens réciproques, lorsqu’ils ne sont pas réalisés dans des conditions optimales, pourraient se révéler à terme préjudiciables pour votre référencement naturel.

Nous validons aussi, quand nos auditons vos pratiques de netlinking, la part d’échanges de liens réciproques au sein de votre portefeuille de liens entrants.

Bonnes pratiques en netlinking : une réflexion globale

Le netlinking doit se penser comme un écosystème à part entière, avec une notion d’équilibre ou de déséquilibre. Prise indépendamment, chaque action susceptible d’être pénalisée ne représente qu’un risque limité. Mais le risque augmente quand vous multipliez les pratiques risquées. Tout est question de mesure, et c’est cette pondération que nous prenons aussi en compte quand nous vérifions si vous respectez les bonnes pratiques du netlinking.

Par exemple, utiliser 1% ou 2% d’ancres suroptimisées n’est pas préjudiciable. Par contre, si votre profil de liens possède 90% d’ancres suroptimisées, vous risquez fort d’être pénalisé. De même, avoir quelques annuaires de qualité dans votre portefeuille de liens n’est pas dommageable. Mais avoir 90% d’annuaires SEO n’est pas une bonne pratique netlinking.

Google pénalise ainsi certains types de liens. Il a doté les éditeurs d’indices leurs permettant de qualifier les liens externes, ces indices peuvent être utiles dans certains cas. Vous pouvez consulter notre article qui décrit chacun de ces indices “rel = follow, nofollow, sponsored et ugc” pour plus d’informations.

Confiez-nous la gestion de votre popularité pour une visibilité accrue sur Google et les principaux moteurs de recherche.

En respectant les règles déontologiques de Google, vous travaillez votre netlinking sur le long terme.


Découvrez aussi :


Ce site web utilise des cookies afin d'optimiser l'expérience utilisateur. En naviguant sur le site, vous acceptez l'usage de ces cookies.

Accepter
En savoir plus
X