tuto

Optimiser son temps de chargement pour l’utilisateur et les moteurs

Le temps de chargement peut impacter l’efficacité de votre référencement. Nous prenons en compte dans notre audit technique SEO des critères comme la rapidité d’affichage de vos pages et vous proposons des solutions concrètes pour améliorer vos performances.

Pré-requis : Avoir des bases en marketing digital et en référencement naturel

Objectif : Définir une ligne éditoriale pertinente pour son site web

Pourquoi optimiser son temps de chargement ?

Le temps de chargement d’une page constitue-t-il un véritable critère de pertinence en référencement naturel ? Si le bonus de positionnement accordé à des sites très rapides demeure toujours marginal, malgré les annonces de Google et de la presse spécialisée en ce sens, la vitesse d’affichage d’un contenu peut avoir une incidence négative concrète sur votre indexation.

En effet, le temps gaspillé par le Googlebot à cause de pages qui se chargent trop lentement est irrémédiablement perdu : un site qui n’est pas assez rapide est tout simplement moins crawlé et perd donc une partie de son potentiel de référencement.

Google a annoncé que l’expérience utilisateur deviendra un critère de classement en 2021. La Google Page Experience Update devrait encore augmenter les conséquences d’un temps de chargement excessif : votre visibilité sur les moteurs de recherche pourrait en pâtir encore plus !

PageSpeed Insights vitesse et performance

De nombreux outils sont proposés aux éditeurs de sites. Vous pouvez analyser gratuitement le temps de chargement de n’importe quelle page web grâce à PageSpeed Insight. Cet outil proposé par Google communique sur des indicateurs importants :

  • First Contentful Paint : affichage du premier texte ou de la première image sont affichés
  • Speed index : temps nécessaire pour que le contenu soit disponible
  • Largest Contentful Paint : temps nécessaire pour que le texte le plus long ou l’image la plus grande s’affiche
  • Time to Interactive : temps nécessaire pour que la page devienne totalement interactive
  • Total blocking Time : somme de toutes les périodes entre le First Contentful Paint et le Time to Interactive
  • Cumulative Layout Shift : mouvements des éléments visibles pendant le chargement

Testez PageSpeed Insights

pagespeedinsight

La compression des images et des fichiers

Parmi les optimisations que nous proposons à nos clients pour l’optimisation du temps de chargement de leurs pages, nous évoquons souvent la compression des images et des fichiers.

La compression des fichiers par GZIP constitue ainsi une première piste d’optimisation. Les fichiers sont compressés par votre serveur avant d’être envoyés aux navigateurs (et autres user agents comme les robots d’indexation) : le code source d’une page est donc chargé plus rapidement.

Les images peuvent aussi être optimisées. Par exemple, il est inutile de charger des images larges de plusieurs milliers de pixels si elles servent à illustrer un article. De même, le poids d’une image peut être allégé sans entraîner une baisse significative de sa qualité à l’affichage.

compression

La mise en place d’un CDN ou d’un système de cache

Le terme CDN est l’acronyme de Content Distribution Network. Le principe du CDN est simple : répartir la charge sur plusieurs serveurs avant de n’en surcharger aucun. Les images, par exemple, peuvent être hébergées sur un serveur distinct.

La mise en cache autorise aussi une réelle marge de progression pour l’amélioration du temps de chargement de vos pages. Plutôt que de générer à chaque affichage toutes les requêtes en base de données, une version “figée” de la page est mise en mémoire et envoyée aux navigateurs et robots d’indexation. Le rafraîchissement du cache peut être conditionné en fonction de l’user agent ou de cookies. CDN et mise en cache offrent des retombées SEO quand ils sont bien utilisés.

temps de chargement

Slow queries Identification et correction

Parfois, une seule requête peut ralentir considérablement l’affichage de vos pages. Identifier ces requêtes lentes est essentiel pour apporter les correctifs nécessaires. Vous pourriez dans certains cas améliorer grandement vos performances en à peine quelques heures de travail. Nous pouvons trouver pour vous les ressources nécessaires à l’identification de slow queries, si elles sont mises en évidence par notre audit technique SEO.

Le nettoyage régulier des scripts et informations qui sont obsolètes s’avère aussi intéressant. Par exemple, nous conseillons à nos clients d’alléger certains scripts javascript et lignes de code CSS qui ne sont plus utilisées par le site. De même, nous vous conseillons sur l’externalisation de certains fichiers JS/CSS, et la suppression selon les templates des appels inutiles.

slow-query

Une ligne éditoriale en amont d’un projet de site ?

Placez votre stratégie éditoriale au coeur de votre projet de création ou de refonte !

En définissant le plus tôt possible vos parties prenantes et vos objectifs, vous serez en mesure d’expliciter votre ligne éditoriale. Vous pourrez ainsi orienter les équipes marketing et technique vers des fonctionnalités et un design qui valorisent vos contenus et votre parcours de conversion.