We Love SEO 2019 : Retour sur l’événement avec Digimood !

Jeudi 3 octobre dernier, toute la communauté du référencement naturel se donnait rendez-vous au sein de l’hôtel particulier des Jardins de Saint Dominique pour une nouvelle édition de We Love SEO qui promettait beaucoup ! Digimood était présent et vous fait revivre cette journée bien remplie ! Alexandre Sigoigne (Myposeo) et François Goube (Oncrawl) l’annoncent dès le discours d’ouverture, la grande famille du SEO s’étend au-delà des frontières françaises. Les conférenciers viennent donc de tous les horizons même si c’est un de nos concitoyens qui ouvre le bal.

Vidéo et contenu : un tandem efficace

Olivier d’Aries (Nexity) insiste sur l’importance des médias et notamment des vidéos dans une stratégie éditoriale : « la vidéo est le premier contenu consommé sur mobile » . Positionnée au-dessus de la ligne de flottaison et associée à un contenu riche (500 mots ou plus), comportant tableau et liste à puces, la vidéo est un outil parfait pour attirer et conserver un visiteur. Bonus : Quelques tips pour bien se référencer sur YouTube

  • un titre attirant intégrant les mots-clés visés
  • un contenu dense en description
  • une durée la plus longue possible

Sylvain Peyronnet (Qwant) nous rappelle aussi que le premier lecteur d’une page web est Google ! Et qu’il y scrute tous les éléments de contenus, même s’ils n’ont pas tous la même importance à ses yeux : le contenu du menu et des éléments autour du body seront en effet sous pondérés en tant que facteurs de classement. Bien entendu, Google inspectera également la taille de vos mots ou encore la densité et la répartition du mot-clé le plus répété.

sylvain-peyronnet

La conférence de Sylvain Peyronnet à We love SEO 2019

La technique, encore et toujours

À surveiller comme le lait sur le feu, particulièrement lors d’une phase de migration. En ce sens, Maxime Legendre (Blablacar) nous explique pourquoi il a choisi l’outil Oncrawl pour monitorer son site et préparer prochainement la migration de ouibus vers blablabus : c’est un tool ergonomique connecté à toutes les sources de données Google (Google Analytics et Google Search Console) présentant des KPIs clés afin d’identifier rapidement les faiblesses techniques de son site. Alexis Sanders (Merkle) a par ailleurs rappelé pourquoi bien segmenter les sitemap de sites comportant de très nombreuses URL. Cela facilitera le contrôle du crawl et de l’indexation. Les membres de “l’atelier de discussion Data & SEO” nous conseille également d’utiliser plusieurs crawler pour une analyse technique affinée : compiler les données de chaque outil vous permettra d’obtenir des rendus exhaustifs et de ne pas passer à côté de potentiels facteurs bloquants.

UX : Le 4e pilier du SEO ?

Technique, Contenu et Netlinking n’ont plus de secret pour vous ? Vous avez déjà optimisé scrupuleusement ces aspects du référencement naturel ? Et bien, il va maintenant falloir bosser l’UX (User Experience) ! Depuis quelque temps, le terme SXO (Search Experience Optimization) revient avec insistance au sein de la communauté : Google veille de plus en plus à l’expérience de vos visiteurs et vous devez donc l’optimiser. Alexandre Sigoigne (Myposeo) nous donne ses conseils UX afin d’améliorer les pages produits de votre site en rappelant bien que ce sont ces dernières qui convertissent, même si « elles ne génèrent qu’environ 30% du trafic d’un site » :

  • Contrôlez rigoureusement le temps de chargement
  • Enrichissez votre contenu : – en scrappant les avis des utilisateurs sur d’autres sites – en analysant la rubrique « people also ask »
  • Et sa mise en page : – schémas – liste à puces – tableaux – plans – photos – vidéos

Vous l’aurez compris, cette journée fut riche en enseignements et en rencontres, du discours d’ouverture jusqu’à l’afterwork, très bonne ambiance dans un pub irlandais : on debrief de la journée, on boit une bière et on se donne tous rendez-vous l’année prochaine !