Digimood

DigiWatch Mai 2024 : veille SEO SEA SMA

Par quoi a été marqué le petit monde du marketing digital durant le mois de mai 2024 ? La DigiWatch vous révèle les bruits de couloir, les actualités et les ressources à ne pas manquer !

LA VEILLE SEO

SGE devient AI Overviews : Lancement aux USA

Lors d’une conférence I/O, Google a officialisé le lancement aux USA d’AI Overviews, dont SGE était la version bêta. AI Overviews est en cours de déploiement aux USA pour tous les internautes, et prochainement dans d’autres pays. 

AI Overviews c’est quoi concrètement ?

AI Overviews se base sur l’IA générative du nouveau modèle Gemini combiné au système de recherche de Google pour fournir des aperçus rapides et des liens par rapport à une recherche. D’après la firme d’Alphabet, avec les aperçus AI, les utilisateurs sont davantage satisfaits des résultats et utilisent plus la recherche. Les liens inclus dans les aperçus obtiennent également plus de clics par rapport à une page positionnée de manière classique. Toutefois, Google affirme que les éditeurs de site continueront d’avoir du trafic et que les publicités continueront d’être affichées à des emplacements dédiés.

A quoi s’attendre en termes de fonctionnalités ?

Plusieurs fonctionnalités et mises à jour sont attendues prochainement dans AI Overviews in Search Labs pour les requêtes en anglais aux États-Unis : réponses à des demandes de plus en plus complexes, capacité de planification (ex : repas ou vacances), ajustement par l’utilisateur de l’aperçu de l’IA, présentation des résultats dans une logique d’inspiration, recherche à partir d’une vidéo.

En attendant, les avis sur la toile ne se sont pas fait attendre et ont mis en évidence certaines erreurs observées dans les réponses d’AI Overviews… Stay tuned !

Lancement du filtre “Web”

Google a fait une annonce sur X (Twitter), en marge du Google I/O, pour annoncer le lancement officiel et dans le monde du filtre “Web” qui affiche uniquement les liens textuels, sans aucune autre fonctionnalité. Ce filtre est visible en haut de la page de résultats, au même endroit que d’autres filtres de résultat Google comme : Images, Produits, Vidéos…

ICI :

OU ICI :

A qui s’adresse ce filtre ?

Le filtre “Web” a été créé pour simplifier les recherches en ne présentant que les liens textuels. Il s’adresse aux personnes souhaitant effectuer des recherches et obtenir des résultats sans fonctionnalités comme du Shopping, des images, des vidéos ou encore de l’IA ou encore à ceux qui ne recherchent que des contenus écrits et qui effectuent leurs recherches avec une connexion Internet limitée. D’autres hypothèses sont également émises laissant penser que le filtre “Web” serait une réponse “facile et rapide” aux éditeurs de site et référenceurs qui se plaignent de voir trop d’IA ou de publicités dans les pages de résultats.

L’abus de réputation de site commence à être pénalisé par Google

Google a commencé à pénaliser certains sites pour abus de réputation de site en les déclassant sur les SERPs ou en désindexant certaines de leurs pages. Cela fait écho à la politique anti spam de Google et à ses différents updates liées à la qualité des résultats de recherche. 

L’abus de réputation de site est défini par l’utilisation de contenus de mauvaise qualité hébergés sur un site tiers dans le but de profiter de la position sur le Web du site tiers en question. Toutefois, Google rassure en expliquant que tous les contenus tiers ne sont pas considérés comme du spam puisque nombre d’entre eux sont pertinents et appréciés par les lecteurs réguliers.


Le géant du Web précise également que les sanctions données correspondaient à des actions manuelles et que les propriétaires des sites devraient alors avoir reçu des notifications sur la Search Console. En revanche, la mise à jour de l’algorithme de Google lié à l’abus de réputation de site, bien qu’elle ne soit pas encore opérationnelle, devrait bien voir le jour.

Fuite de documents Google : révélations sur le fonctionnement de l’algorithme

Une source anonyme a divulgué des documents internes à Google, confirmés et complétés par d’anciens employés de la firme d’Alphabet. Ces documents nous révèlent des informations sur le fonctionnement de l’algorithme. Ce que nous en retenons : 

  • L’analyse des clics s’avère un critère très important et notamment en corrélation avec le temps passé sur le site
  • Les données recueillies par Chrome ont une place importante dans le calcul du Ranking
  • Le choix des sitelinks affichés sous un lien principal serait effectué à partir d’une analyse portant sur des pages populaires d’après Chrome
  • Le système NavBoost examine l’engagement utilisateur après la recherche principale et favorise les sites, sur la requête initiale, qui ont été visités après un changement de la requête principale.
  • Google analyse le contexte d’un contenu situé à gauche et à droite d’une ancre de lien
  • L’âge du NDD et son historique sont pris en compte dans le calcul de l’algorithme de Google 
  • Les microdonnées “auteur” sont considérées comme des facteurs de qualité
  • l’UX (l’expérience utilisateur) est un facteur impactant le classement d’un site sur les pages de résultats de recherche
  • Les EMD (les noms de domaine contenant un ou plusieurs mots-clés) sont mal perçus par Google
  • Les liens provenant de pages fraîches et/ou de pages très bien classées sont les plus qualitatifs
  • La taille de la police utilisée est prise en compte au niveau des mots-clés et des ancres de liens
  • Google accorde la valeur aux titres des pages lorsqu’ils correspondent bien à la requête
  • Les dates de publication et de mise à jour d’un article sont importantes et valorisées par Google 
  • Et bien d’autres

De nombreuses informations circulent sur la toile, qui pour certaines ne font que confirmer les hypothèses déjà émises et prises en compte par les référenceurs. 

LA VEILLE SEA

Google Marketing Live : Les nouveautés Ads

Lors du Google Marketing Live 2024, le géant d’Internet a présenté les dernières innovations publicitaires. Sans surprise, l’IA a été le sujet principal de cette conférence et à la source de la plupart des évolutions. Le terme “AI” a d’ailleurs été prononcé pas moins de 120 fois en 80 minutes !

Ce qu’il faut retenir des nouveautés à venir : 

  • Des publicités seront intégrées dans la partie réponse d’AI Overviews (appelé SGE dans sa version Bêta)
  • Performance Max offrira plus de possibilités au niveau créatif afin de valoriser les produits : ajout des codes couleur de la marque et production à grande échelle de créa grâce à l’IA générative 
  • Performance Max offrira plus d’insights dans ses rapports pour toujours mieux évaluer et ajuster les performances 
  • Avec Demand Gen, il sera désormais plus facile de déclencher des audiences Lookalike (avec un seuil de 100 utilisateurs VS 1000 jusqu’à présent)
  • Flux Shopping permettra de venir piloter les campagnes à la marge par produit, une évolution attendue et appréciée pour une stratégie plus fine 
  • Les créas vont également connaître une évolution avec la possibilité d’utiliser de la 3D pour les produits ou encore l’ajout de stickers dans les vidéos 
  • Google a enfin annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année, de Meridian, un outil de Marketing Mix Modeling (MMM) permettant des mesures avancées qui respectent la confidentialité comme la modélisation de la portée et de la fréquence des vidéos par exemple

Stay tuned… !

DigiWatch Avril 2024 | DigiWatch Juin 2024

Vous avez une question ? Accompagnement
SEO, SEA et SMA


Contactez Digimood