DigiWatch Février 2021 : veille SEO SEA SMA

Que s’est-il passé en février 2021 dans le petit monde du marketing digital ? Découvrez les actualités et ressources à ne pas manquer avec la DigiWatch !

LA VEILLE SEO

Chaque mois, le référencement naturel apporte son lot de nouveautés. Nous avons sélectionné pour vous les informations essentielles pour demeurer à la page et aborder le printemps 2021 en toute sérénité !

Une accessibilité web importante pour votre SEO

La World Wide Web Consortium’s Web Accessibility Initiative travaille à rendre les sites web plus accessibles et utilisables par tous. Tous les utilisateurs, de tous les âges, valides ou en situation de handicap, doivent pouvoir accéder dans les meilleures conditions possibles aux pages web et contenus qui les intéressent, quelles que soient leurs usages. L’accessibilité passe notamment par :

  • un affichage compatible avec les différents navigateurs et terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones) ;
  • une prise en compte de la recherche vocale et des lecteurs d’écran ;
  • une expérience préservée, même avec une connexion internet lente ;
  • un design ou des contrastes favorisant la lecture, la visualisation d’images ou d’infographies, même en conditions lumineuses difficiles;
  • etc.

Qu’est-ce que le W3C ?

Le W3C (world wide web consortium) est un organisme à but non lucratif. Son objectif principal est la normalisation et la standardisation des langages utilisés pour le développement de sites web : HTML, CSS, XML Schema, etc.

De nombreuses entreprises incontournables sont membres du W3C comme Google, Microsoft, Apache, Apple, Amazon, Baidu ou encore Intel. Ses recommandations sont particulièrement suivies par les acteurs du web, éditeurs de sites, navigateurs ou encore moteurs de recherche.

L’accessibilité est importante pour offrir une expérience utilisateur optimale à l’ensemble de votre audience potentielle. Elle peut aussi engager votre responsabilité : aux États-Unis, la Section 508 du Rehabilitation Act peut exposer un éditeur de site qui n’offre aucune accessibilité à des personnes en situation de handicap.

L’accessibilité est donc un enjeu stratégique et une composante essentielle de votre marketing digital. Mais elle joue aussi un rôle de plus en plus fort en SEO :

  • Google intègre explicitement en 2021 l’expérience utilisateur comme un critère de pertinence. La mise à jour Google Page Experience promeut une page web rapide à charger, avec des indicateurs comme le First Input Delay (FID) et le LCP (Largest Content Paint), et un chargement stable avec le CLS (Cumulative Layout Shift).
  • Utiliser convenablement les balises H1 à H6 permet une meilleure accessibilité à l’aide d’un lecteur d’écran. Ces logiciels reconnaissent et peuvent utiliser le balisage Hn pour faciliter la navigation au sein du texte.
  • Les attributs “alt” dans vos balises <img> sont aussi utilisées par les lecteurs d’écran pour décrire vos images. Or, bien renseigner les attributs “alt” est un signal positif pour votre référencement naturel.
  • Des ancres de liens convenablement rédigées renforcent la pertinence de votre maillage interne, et contextualisent vos liens sortants. Vos textes d’ancrage sont aussi précieux pour les internautes qui utilisent un lecteur d’écran, afin d’évaluer la pertinence du contenu pointé par un lien.
  •  Les descriptions visuelles des vidéos sont un facteur d’accessibilité pour tous les utilisateurs. Elles enrichissent aussi la sémantique des contenus que vous proposez aux moteurs de recherche.
  • Les plans de sites peuvent faciliter la navigation de tous les utilisateurs, et plus particulièrement des personnes en situation de handicap visuel. Ils peuvent faciliter l’exploration de votre site par les moteurs de recherche.

Ces quelques exemples soulignent la convergence de plus en plus forte entre accessibilité et bonnes pratiques SEO. Vous souhaitez savoir si votre site web est accessible au plus grand nombre, dans le respect des critères de référencement naturel ? Parlez-en à votre interlocuteur privilégié chez Digimood ou contactez nos équipes !

Des commentaires importants pour votre SEO

Les commentaires viennent enrichir votre contenu, et contribuent à la sémantique globale de votre site. Sont-ils pour autant toujours pertinents ? Vous consacrez par ailleurs du temps à leur modération, a priori ou a posteriori, et redoutent qu’ils entravent l’optimisation éditoriale de vos pages web. Devez-vous pour autant les supprimer ?

La réponse de John Mueller, à l’occasion d’un Google Hangouts enregistré le 5 février 2021, est explicite :

But ultimately if people are finding your pages based on the comments there then, if you delete those comments, then obviously we wouldn’t be able to find your pages based on that

John Mueller
Search Advocate, Google

En d’autres termes : vous pourrez perdre des positions ou une présence sur des requêtes qui remontent grâce aux commentaires présents sur les pages de votre site, si vous décidez de les retirer.

Supprimer tous vos commentaires aura donc (très) certainement un impact (négatif) sur votre visibilité.

So just blindly going off and deleting all of your comments in the hope that nothing will change – I don’t think that will happen.

John Mueller
Search Advocate, Google

Vous pouvez mieux prendre les commentaires dans une logique de référencement naturel, par exemple :

  • en utilisant l’attribut “ugc” (pour User Generated Content) dans les liens ajoutés par les internautes en commentaires.
  • en gérant le nombre de commentaires affichés dans l’article.

Il est par ailleurs possible que le risque d’interférences de vos commentaires sur l’optimisation de votre contenu diminue, avec les évolutions des algorithmes initiées par l’algorithme “Passage Ranking” : Google sera de plus en plus capable d’aller chercher la bonne information au sein d’une page dont une partie du contenu (celui des commentaires) est moins pertinent.

L’algorithme Passage Ranking déployé aux USA

Le machine learning a montré la capacité des algorithmes de Google pour synthétiser une information. Cette [r]évolution technologique a donné naissance à une fonctionnalité aujourd’hui très répandue sur la page de résultats : la position 0 (ou featured snippet).

Google continue à travailler sur sa capacité à extraire, au sein d’un contenu plus long et ne portant pas forcément (ou pas uniquement) sur ce sujet, un court extrait qui s’avèrerait pertinent pour répondre à la recherche d’un internaute.

Initialement présenté sous le nom de “Passage Indexing”, ce nouvel algorithme a été depuis rebaptisé “Passage Ranking“. Sa mission ? Se lancer à la recherche des aiguilles perdues dans les bottes de foin d’un web de plus en plus pléthorique.

Ce nouvel algorithme devrait impacter environ 7% des requêtes. Initialement prévu pour être lancé dans toutes les langues, “Passage Indexing” a finalement été déployé uniquement aux États-Unis le 10 février 2021.

Il a pour ambition d’améliorer les résultats, en élargissant le champ de recherche à de nouvelles informations qui étaient jusqu’alors ignorées, car limitées à de courts passages au seins de pages web moins pertinentes ou moins ciblées.

Des résultats moins dupliqués sur Google Images

Depuis de nombreuses années, Google améliore son algorithme pour éviter de renvoyer en première page des contenus trop similaires, afin de ne pas décevoir l’utilisateur qui s’attend à trouver une grande variété de contenus. Deux contenus identiques, c’est un contenu unique et pertinent potentiel de moins mis à la disposition d’un internaute.

Cette réflexion porte sur les pages web, mais aussi sur les images. Google a annoncé en novembre 2020 avoir mis en place une amélioration de son algorithme pour éviter de proposer plusieurs fois le même résultat à un internaute qui effectue une recherche sur Google Images.

Le 11 février 2021, un tweet publié sur le compte Google SearchLiaison témoigne des efforts réalisés en montrant des applications concrètes de cette évolution.

L’intention de recherche est aussi prise en compte dans Google Images. Un internaute tape par exemple le mot jaguar sur Google ? Les différentes significations du mot sont prises en compte : le félin, les espèces de jaguars, le modèle de voiture, etc.

Ce filtrage est aussi présent en France, mais dans une version antérieure, moins qualitative et moins user-friendly.

google images jaguar

LA VEILLE SEA

La publicité est toujours au cœur du modèle économique du premier moteur de recherche au monde. Les ingénieurs de Google ne cessent d’innover et d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, afin de séduire toujours plus d’annonceurs et d’améliorer les fonctionnalités et l’expérience utilisateur offerte aux éditeurs de sites comme aux internautes.

Des modifications pour les expressions exactes et le modificateur de requête large

C’est une petite révolution qui s’annonce dans le paramétrage de vos campagnes Google Ads.

Jusqu’à présent, vous pouviez choisir entre trois types de correspondances :

  • les mots-clés exacts : même signification ou même intention que les mots-clés saisis ;
  • les expressions exactes : même signification que les mots-clés saisis (souplesse supérieure aux mots-clés exacts) ;
  • les requêtes larges : recherches en rapport avec votre mot-clé, mais susceptibles de ne pas inclure ce mot-clé (utilisation de synonymes).

À partir de février 2021, vous assisterez à une convergence entre les expressions exactes et les requêtes larges. L’objectif ? Simplifier le paramétrage de vos groupes d’annonces et éviter de passer à côté d’une audience pertinente à cause de mots-clés exacts trop réducteurs.

Avec ce changement, expressions exactes et requêtes larges reposent sur les mêmes comportements de correspondance. Seule subsiste l’appellation “expression exacte”

Les modalités de correspondance seront améliorées et recentrées pour gagner en pertinence, et l’ordre des mots sera notamment pris en compte dans le déclenchement d’une diffusion. 

Une évolution de la pertinence

Prenons l’exemple de l’expression “transport de marchandises de Paris à Marseille”. Si un internaute tape “transport de marchandises de Marseille à Paris” :

  • Avant février 2021 : cette expression déclenche un affichage de l’annonce avec le modificateur de requête large;
  • À partir de février 2021 : cette expression déclenche un affichage de l’annonce avec l’expression exacte mise à jour.

Cette mise à jour va simplifier la vie des annonceurs, mais va aussi permettre à Google de développer ses revenus : la part des budgets publicitaires non dépensés pour cause d’audience insuffisante devrait en effet se réduire !

Des stratégies d’enchères cross-comptes simplifiées

Dorénavant, les annonceurs peuvent créer et gérer des stratégies d’enchères multicomptes, à la fois pour les campagnes Shopping standards et celles sur le Réseau de Recherche. Plusieurs campagnes, associées à des comptes différents, sont ainsi regroupées au sein d’un même portefeuille.

Les stratégies d’enchères multicomptes se gèrent au niveau du compte administrateur Google Ads, et sont utiles si vous disposez de plusieurs numéros client. Automatiques et intelligentes, elles se focalisent sur les objectifs.

Au-delà de la simple performance, cette nouvelle fonctionnalité se traduit aussi par un gain de temps appréciable. En un clic, vous pouvez modifier les paramètres d’enchères sur toutes les campagnes associées au même portefeuille.

Un rapport de diagnostic pour les conversions Shopping

Le “Shopping Conversion Diagnostic Report” vous permet de résoudre des dysfonctionnements liés à l’implémentation du tag pour mesurer l’acquisition de nouveaux clients. Vous pouvez bénéficier de différentes informations pour identifier et résoudre un éventuel problème, comme le pourcentage de conversions qui ont un paramètre “value”, ou encore le taux d’erreur sur les 30 derniers jours.

L’analyse du pourcentage de conversions qui renvoient des données sur les nouveaux clients apporte aussi des informations précieuses :

  •  moins de 90 % de nouveaux clients : il peut y avoir potentiellement un problème avec votre implémentation de tag ;
  • 100 % de nouveaux clients, ou 100% de clients déjà connus : il y a potentiellement un problème.

Pour accéder à ce rapport, vous devez :

  • vous rendre dans votre compte Google Ads ;
  • vous rendre dans la partie Labs ; 
  • Choisir “conversion diagnostic report for Shopping.

DigiWatch Janvier 2021 | DigiWatch mars 2021

Vous avez une question ? Besoin d’un accompagnement SEO, SEA ou SMA ?


Contactez Digimood