DigiWatch Juin 2021 : veille SEO SEA SMA

Que s’est-il passé en Juin 2021 dans le petit monde du marketing digital ? La DigiWatch vous révèle les bruits de couloir, les actualités et les ressources à ne pas manquer !

LA VEILLE SEO

L’été est là ! Est-ce pour autant que la planète SEO s’arrête de tourner pour chiller au soleil ? Les moteurs de recherche ne prennent jamais de vacances, et les actualités et mises à jour ne cessent de se succéder. Faisons le point sur les informations à ne pas rater en juin.

Google Core Update juin 2021 : Summer is Updating !

Un core update est une mise à jour du noyau de l’algorithme. Si des mises à jour mineures sont publiées quotidiennement, les core updates sont plus rares et peuvent apporter des bouleversements majeurs sur les pages de résultats. La dernière mise à jour de cette importance date par exemple de décembre 2020.

Cette première grosse mise à jour de la saison estivale est annoncée comme la première d’une série de trois :

  1. June Core Update : déployé sur tous les serveurs depuis le 6 juin 2021.
  2. July Core Update : annoncé pour juillet 2021. Nous n’avons pas encore de précisions sur son contenu.
  3. Page Experience Update : concerne notamment les signaux web essentiels. Initialement annoncée pour mai 2021, elle a été quelque peu décalée. Elle ne devrait avoir qu’un impact limité et progressif.

Cette mise à jour a redistribué les cartes dans de nombreux secteurs d’activités, avec des sites en progression et des sites en régression. Pour savoir si votre site a été impacté, vous devez vous intéresser à l’évolution de votre visibilité depuis le 6 juin 2021. Vous perdez (ou vous gagnez) des positions à partir de ce jour ? Vous avez impacté négativement (ou positivement) par la Core Update. Une forte fluctuation initiale peut être réduite en quelques semaines. Cela peut s’expliquer par la différence entre les facteurs de comportement (sur la page de résultats, sur le site via les remontées d’informations de Chrome) et les facteurs liés au processus d’indexation des pages, qui prennent plus de temps à être intégrés.

Comment réagir si vous avez perdu des positions ? Les données communiquées par Google ne permettent pas de déterminer exactement les facteurs d’optimisation pour compenser cette perte, et ce d’autant plus que d’autres mises à jour ont été publiées depuis. Ainsi, une mise à jour autour du spamdexing a été déployée le 23 juin 2021.

Le respect des bases est un point de départ essentiel pour compenser une éventuelle dégradation de votre visibilité :

  • un code source lisible pour les algorithmes ;
  • un temps de chargement optimal, avec de bons signaux web essentiels (core web vitals) ;
  • des pages mobile-friendly, avec un contenu identique sur les versions mobiles et desktop ;
  • un contenu de qualité, régulièrement actualisé ;
  • un netlinking travaillé avec soin, et des liens provenant de domaines de bonne réputation ;
  • etc.

Données structurées : les FAQ limitées à deux questions

La FAQPage est une donnée structurée qui permet l’affichage d’un extrait enrichi (rich snippet) sur les pages de résultats de Google. 

Le principe de la FAQPage est simple :

  1. Vous créez une page de type FAQ, avec plusieurs questions et réponses ;
  2. Vous balisez vos questions et vos réponses avec le balisage sémantique Schema.org ;
  3. Vos questions peuvent ressortir en première page de Google (extrait enrichi ou rich snippet).

Les questions sont affichés, et l’internaute clique pour consulter la réponse sans quitter Google.

Pendant longtemps, le moteur de recherche affichait plusieurs questions, conférant au résultat choisi pour apparaître en FAQ une visibilité supplémentaire qui améliorait son taux de clics. Mais des abus ont poussé les ingénieurs de Google à limiter l’affichage FAQPage à deux questions. Danny Sullivan a confirmé cette décision le 18 juin 2021 par une réponse au tweet d’un internaute.

Trois formats pour afficher des données structurées

Pour intégrer le balisage sémantique permettant l’affichage de la FAQPage, vous avez le choix entre :

  • JSON-LD : notation JavaScript incluse dans une balise <script>. Ce format est recommandé par Google.
  • Microdonnées : spécification HTML qui ajoute des attributs de balise.
  • RDFa : extension HTML5 qui ajoute elle aussi des attributs de balise.

Google Search Console Insights : de nouveaux outils pour suivre votre visibilité

Depuis août 2020, une bêta en version limitée proposait un accès à une nouvelle solution, les Google Search Console Insights. Ce nouvel environnement apporte des données précieuses pour notamment mieux analyser les comportements des internautes. Il répond notamment aux questions suivantes :

  • Quels types de contenus performent le plus ?
  • Avez-vous atteint vos objectifs avec votre contenu récent ?
  • Comment les internautes peuvent-ils découvrir votre contenu sur le Web ?
  • Quelles recherches Google amènent les internautes à consulter votre contenu ?
  • Quels articles renvoient à votre site et à son contenu ?

Crédit Photo : Google

Vous pouvez accéder directement à ce nouvel outil depuis votre propre Search Console. Vous pouvez aussi vous rendre sur https://search.google.com/search-console/insights/about

LA VEILLE SEA / SOCIAL ADS

L’été n’est pas non plus synonyme de farniente pour les professionnels de la publicité digitale ! Faisons un point sur les informations à ne pas rater en ce mois de juin 2021.

Performance Max passe en bêta ouverte

Google accompagne le développement de la visibilité digitale de ses annonceurs avec de nouvelles solutions destinées aux annonceurs. Performance Max est un nouveau type de campagne dopé à l’intelligence artificielle, destiné à maximiser votre retour sur investissement. Cette solution se veut simple d’accès :

  • précisez vos objectifs marketing et laissez le machine learning trouver vos clients quels que soient leurs points d’entrée sur Google ;
  • pilotez l’optimisation des campagnes en vous basant sur les données provenant des signaux d’audience ;
  • gagnez un temps précieux pour vous focaliser sur les éléments les plus stratégiques.

Une campagne Performance Max s’appuie sur l’ensemble des canaux pour exploiter tout le potentiel de l’écosystème Google et tenir compte des nouveaux comportements des utilisateurs, qui basculent d’une solution à l’autre durant leur parcours de découverte et d’achat.

Exemples de déclinaisons de publicités avec Performance Max. Crédit Photo : Google

À partir du mois de juillet 2021, vous pourrez essayer cette nouvelle solution. Toutefois, les comptes des annonceurs qui possèdent des campagnes Shopping ou Smart Shopping ne sont pour l’instant pas éligibles à Performance Max.

Vous souhaitez créer une campagne Performance Max ? Parlez-en à votre interlocuteur habituel chez Digimood !

La fusion des campagnes Smart Display Campaigns et Display Standard

Le machine learning est aujourd’hui au cœur de l’offre de Google à destination des annonceurs. Les annonceurs peuvent ainsi s’appuyer sur les fonctionnalités avancées et l’apprentissage des algorithmes pour se décharger de certaines optimisations et maximiser leur performance.

Les campagnes Display Standard ont longtemps été au cœur de l’offre Google Ads. Les annonceurs pouvaient paramétrer et ajuster manuellement de nombreux paramètres. La configuration initiale et la gestion de ces campagnes sont chronophages pour obtenir de bons résultats.

Les campagnes Smart Display ont introduit une dose d’automatisation pour simplifier la configuration et la gestion quotidienne, répondre aux nouvelles exigences réglementaires en matière de confidentialité, et gagner en performances. Elles permettent notamment :

  • des enchères automatiques, optimisées sur la base du CPA cible ;
  • un ciblage automatique, optimisé en temps réel sur toute la durée de la campagne ;
  • la création d’annonces automatiques, générées à partir des éléments fournis (descriptions, logos, images, etc.)

Google a annoncé pour juillet 2021 la fusion entre Display Standard, moins agile et moins adapté aux nouveaux comportements des internautes, et le Smart Display, plus convivial et plus performant.

Nos consultants SEA vous accompagnent dans le déploiement et la gestion de vos campagnes Smart Display. 

Un simulateur de budget pour les campagnes Search

Google Ads fournit à ses utilisateurs plusieurs simulateurs, afin de déterminer précisément l’impact de différents paramètres sur les performances des campagnes. Vous pouvez dorénavant disposer d’un simulateur de budget de campagne pour vos campagnes Search fondées sur la stratégie d’enchères “Maximiser la valeur de conversion”, qui prend pour statistique clé la valeur de conversion.

Pour rappel, voici les différents simulateurs disponibles par stratégie d’enchères :

  • CPA cible et ROAS cible : simulateurs cible de groupe d’annonces, cible de campagne, cible de portefeuille ;
  • Maximiser la valeur de conversion, Maximiser les conversions, Maximiser les clics : simulateur de budget de campagne ;
  • Taux d’impressions cible : Simulateur de cible de campagne.

Vous avez des questions sur l’utilisateur des simulateurs Google Ads ? Parlez-en à votre consultant SEA Digimood.

La migration des campagnes TrueView for Action (TrV4a) vers les Video Action Campaigns (VAC)

Les annonceurs qui utilisent les campagnes vidéos vont avoir du nouveau dès la rentrée ! En effet, à partir du 30 septembre 2021, les campagnes TrueView for Action (TrV4a) tirent leur révérence. Elles seront progressivement remplacées par les nouvelles Video Action Campaigns (VAC), pour un processus de migration devant s’achever au premier trimestre 2022. Les VAC offrent en moyenne près de 20 % de conversion en plus par euro investi, elles détrônent et succèdent logiquement aux TrV4a.

Objectifs associés aux Video Action Campaigns

Pensez à adopter dès à présent les Video Action Campaign et à migrer vos éventuelles campagnes TrueView for Action ! 

DigiWatch mai 2021 | DigiWatch juillet 2021

Vous avez une question ? Accompagnement
SEO, SEA et SMA


Contactez Digimood